La CADELU est une transformation de l’Eglise C.B.M qui signifie « Congo Balolo Mission » c’est l’ancienne ou la première appellation de la CADELU dont la mission d’évangélisation avait comme champ en amont du fleuve Congo.

Elle a été fondée par Monsieur Mc Kitrick un missionnaire d’origine Américaine en 1887.

 

La C.B.M. avait obtenu sa personnalité civile à l’époque du Roi LEOPOLD II de Belgique par le décret – loi du 16 septembre 1889. En dehors de l’évangélisation, activité principale, la C.B.M. s’occupait aussi des œuvres sociales telles que la construction des écoles primaires et secondaires, la construction des hôpitaux, dispensaires et léproseries et d’autres activités philanthropiques…

 

 

En décembre 1966, la R.B.M.U. décida de mettre fin à l’œuvre missionnaire au Congo à travers la C.B.M. Celle – ci fut remplacée par « l’Association des Eglises Evangéliques de la Lulonga » en sigle « ADELU » qui avait hérité de la personnalité civile et du patrimoine de la C.B.M. par la convention du 02 décembre 1966.

 

 

Suite à l’adhésion de l’ADELU à l’Eglise du Christ au Congo, en sigle E.C.C. en 1973, laquelle adhésion a été sanctionnée par l’ordonnance-loi n° 73/013 du 14 février 1973, l’ADELU était devenue « COMMUNAUTE : ASSOCIATION DES EGLISES EVANGELIQUES DE LA LULONGA », en sigle CADELU.

 

La CADELU est une grande Communauté ecclésiale qui a son siège administratif à Basankusu, B.P. 30, District de l’Equateur, Province de l’Equateur, République Démocratique du Congo. La CADELU exerce ses activités dans la Province Orientale et dans la Ville de Kinshasa.

 

La CADELU compte actuellement 245.800 fidèles à peu près, plus de 250 pasteurs ordonnés et à ordonner, 32 Postes Ecclésiaux, 340 paroisses, 3 hôpitaux, 26 Centres de santé, environ 210 écoles(primaires et secondaires), un Institut de Théologie, un Institut Technique Médical(I.T.M.), 1 Centre d’Accueil, 1 Centre de Développement Agricole (C.D.A.), 2 Ateliers de Menuiserie, 1 Garage et 1 équipe de construction.

 

La CADELU était une église prospère avant 1999. Mais avec le passage des armées en conflit (1999-2002), presque tout son patrimoine a été saccagé : 12 véhicules emportés et détruits, 17 phonies et accessoires pillés, les bancs et mobiliers des chapelles, écoles et hôpitaux ont servis de bois de chauffage des militaires.

 

Comme ses 29 postes ecclésiaux sur 32 ont connu le passage des armées, la CADELU se trouve aujourd’hui dans un état de rétablissement et de réfection de ses patrimoines et autres biens. Les fidèles qui pouvaient lui apporter un secours financier par leurs offrandes sont de plus en plus appauvris par les méfaits de la guerre. Néanmoins quelques uns se relèvent tant soit peu pour rehausser le niveau de vie des paroisses.

Copyright 2011. Free joomla templates | Custom text here